Connexion

Récupérer mon mot de passe

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Les dix ans de notre forum
Ven 20 Avr 2018 - 0:08 par l\lomadik

» Astuce Démontage ?
Jeu 19 Avr 2018 - 13:34 par mikarat

» RECHERCHE J7 & J9 POUR TOURNAGE PUBLICITAIRE;
Mar 17 Avr 2018 - 18:52 par Buddies

» longueur tuyau nylon
Lun 16 Avr 2018 - 20:52 par kinky

» ça y est je me met a refaire mon j9
Dim 15 Avr 2018 - 21:33 par Tiken

» A vendre J9
Dim 15 Avr 2018 - 0:16 par mikarat

» [TUTO] Démontage, autopsie d'un cardan côté boite et astuce remontage..
Sam 14 Avr 2018 - 23:55 par mikarat

» Les paramètres du profil et les dates
Mar 27 Mar 2018 - 20:41 par Cyber-PAPY

» la soudure au semi auto mig mag
Mar 27 Mar 2018 - 19:03 par pétarou44

» Système de refroidissement
Ven 9 Mar 2018 - 10:05 par pétarou44

Flux RSS




la soudure au semi auto mig mag

Aller en bas

la soudure au semi auto mig mag

Message par pétarou44 le Mer 21 Mar 2018 - 16:00

bonjour

j'ai acheté il y a quelques semaines un poste semi automatique( mig mag)

il permet de souder au fil fourré sans gaz et de passer au fil plein avec gaz si besoin
                                                il fait aussi aluminium avec gaz ( ce ne serait que du collage mais très intéressant pour faire des carters)

mon intention est de pouvoir remplacer des bouts de tôles fines de 1mm mini sur ma traction avant citroen qui attends sa restauration depuis quelques années et aussi de traiter mon j7 qui commence a avoir des bouts de tôles a changer


c'est un novomig 160 qui en no gaz descends a 35 ampères ce qui est déjà presque trop pour souder de la tôle fine  (environ 500 euros)
pour un poste qui descends plus bas c'est trop cher pour moi.

je vais vous livrer mes impressions sans tricher (si ça perce ça perce  !!  :]   )

je ne suis qu'un bricoleur averti  (mais  la soudure c'est un mode a part)

j’espère que je ne ferai pas trop rigoler les soudeurs pro !!!



donc en no gaz je vas souder avec un rouleau de fil en 0,9mm (ce qui n'est pas conseillé par les pros de la tôlerie)
si je passait en gaz  je pourrais alimenter mon poste en fil de 0,6mm ce qui est parfait pour de la tôlerie fine (d’après les pros)

on entends de tout en matière de soudure.....j'en suis venu a la conclusion que tout le monde a raison

les pros ou amateurs confirmés qui prônent le poste avec gaz pour faire du boulot sans percer et en limitant les dépôts

les amateurs qui avec des postes en no gaz arrivent quand même a faire du travail (plus risqué en terme de percement ,soudure moins pénétrante, plus de dépot a meuler )


il faut savoir que le poste semi automatique en no gaz a été créé pour pouvoir souder a l’extérieur avec du vent
impossible de le faire avec le même poste avec gaz

il est extrêmement difficile de faire son choix pour acheter un poste car les avis sont très partagés et très argumentés .
Ce sont les sous qui vont faire la part des choses

un poste avec gaz ,débimetre,et bouteille ça chiffre vite a plus de 1500 euros +la location bouteille et les consignes qui sont hors de prix en france.

Il serait temps que l'état fasse le ménage chez les gaziers qui en France pratiquent des tarifs exorbitants .

c'est un monopole.

je me débrouille déjà en soudure a l'arc et en soudure au plomb (olives ,façonnage avec des barrettes de soudures  C B  Z de plombiers)

je vous livre mes premières impressions sur ce type de poste :
voici la bête:

ici les réglages ne sont pas fait pour de la tole fine

le pupitre est très bien fait



ici le détail du chargement du poste selon son utilisation (un rouleau de fil fouré en 0,9 avec une buse en 0,9 ) pour faire du no gaz
vous pouvez voir la molette de serrage du fil sur l'entrainement (ne pas serrer trop )


cette pince est fortement recommandée car elle permet de couper le fil en bout de torche a la bonne longueur de dépassement ,elle permet aussi de démonter la buse pour la nettoyer  )



ici la torche avec sa gâchette électrique qui fait avancer le fil  


ici le casque a cristaux liquide qui est indispensable pour le confort (choisir un casque qui d’éclanche rapidement , attention aux casques bas de gamme)




je précise que j'ai utilisé ce poste pour souder de la cornière épaisse en acier quelques jours .

C'est un bonheur lorsqu'on n'a connu que la soudure a l'arc (pas de baguettes, rapidité d’exécution  )

par contre j'ai constaté un cordon moins pénétrant et bien plus mou au meulage.

La soudure a l'arc reste quand même pour moi intéressante pour les assemblages sur acier épais (plus de 2mm) qui vont  subir des contraintes mécaniques


c'est parti:

je choisi une tôle de 1mm d'épaisseur donc réglage du poste en conséquence  
il est a noter que le réglage du poste est très didactique (super bien expliqué en façade)

dans mon cas tout est au mini



préparation des deux tôles a souder


on blanchit un peu la partie ou il y aura la soudure


je laisse un chouil d'espace entre les deux tôles pour le cordon





ici les deux tôles sont pointées


j'ai vraiment du mal a faire des points de soudure sans percer...donc je met des coups de gâchettes très courts




voici ce que ça donne après martellement de la soudure sur une enclume et meulage du cordon


je repasse un coup


re meulage


ici une vue de derrière la soudure:



autre exercice: une rustine sur une partie que j'ai voulu courbe






pointage de la rustine
on peut constater la difficulté que j'ai a ne pas faire de trous






j'arrive quand même a souder tout le tour et a boucher les trous que j'ai fait





autre éxercice:

je réduit l'espace entre les deux tôles a souder pour voir


la soudure se passe nettement mieux moins de percements (mais ce n'est pas de boulot comme j'aime!!!!)



apres meulage


l’arrière de la soudure




autre exercice: le bouchonnage

pose de la pièce a bouchonner


soudure et meulage




après ces petits exercices je peux dire que ce poste est parfait pour du bouchonnage

il sera d'un maniement délicat pour du bord a bord (je réduirait l'espace entre les deux tôles )

j'arriverai a mes fin avec ce poste a souder mais il est clair que pour du 1mm d’épaisseur de tôle il faudra mettre des coups de gâchettes très courts tout en évitant le collage!!!!
un deuxième passage se fait nettement mieux que le premier (pointer a l’arrière et retourner la pièce pour soudure définitive ? )
j'envisage aussi de mettre une pièce en cuivre derrière l'espace a souder pour avoir une masse qui éviterait de faire un trou
globalement je ne suis pas déçus mais je pensais avoir un meilleur résultat.

dernière remarque : je n'arrivais pas &a souder avec les pièces tenues par de gros aiment.

il m'a fallut plusieurs soudures pour me rendre compte que le champs magnétique des aimants perturbait la soudure!!
avatar
pétarou44
Garagiste

Messages : 730
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 56
Localisation : nantes sud loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: la soudure au semi auto mig mag

Message par J8 le Jeu 22 Mar 2018 - 9:00

FORMIDABLE sujet et reportage Petarou!!!
J'avais fait les mêmes demarches que toi, tiré les mêmes conclusions d'après les avis des pros sur le net, et craqué pour un petit cefal (pas recommandé, mais pas cher) pour me faire la main. Mais même probleme : le gaz est hors de prix, alors j'ai pas encore pu essayer.
Pour moi la soudure sans gaz s'apparente a de la soudure a l'arc sur tole fine : on pointe, on perce, on rebouche, on meule, on rebouche, on re-meule... comme tu as si bien illustré.
J' attend la suite de tes experiences !
Bravo et merci pour ton "reportage"
avatar
J8
Demi-dieu

Messages : 1209
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 62
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: la soudure au semi auto mig mag

Message par mikarat le Sam 24 Mar 2018 - 11:29

Je rejoins J8, Merci Petarou !!
Idem j'ai un petit poste mig-mag gaz / no gaz, depuis qq années et je l'ai jamais testé Rolling Eyes
Du coup ton post me donne envie !!

mikarat
Garagiste

Messages : 647
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 39
Localisation : Vannes

http://incroyablescomestiblesvannes.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la soudure au semi auto mig mag

Message par pétarou44 le Sam 24 Mar 2018 - 13:02

je vais insister un peu sur mes essais en restant no gaz

l'idée est de glisser (comme il m'a été conseillé) un morceau de cuivre sous la soudure pour dissiper l'a chaleur


passer au gaz m'obligerai a acheter un débimetre+une bouteille(sans abonnement) a 350 euros+buse de 0,6+fil plein de 0,6

mais si ça se trouve au bout du compte si je ne suis pas contant de no gaz je finirai pas y passer!!!!

cela fait encore 500 euros de matos a acheter et la bouteille de 2,5 metre cube ça file vite !!!
avatar
pétarou44
Garagiste

Messages : 730
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 56
Localisation : nantes sud loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: la soudure au semi auto mig mag

Message par J8 le Dim 25 Mar 2018 - 8:40

J'ai des questions, Petarou, je peux?... pour comparer avec la soudure à l'arc :

-Y a-t-il autant d' effet de retrait a prendre en compte ?
-Faut il pointer un côté puis l' autre pour éviter les déformations ?
- est-ce plus facile pour souder à la verticale sans coulures ? Voire, souder par en dessous ?
- est-ce que tu "percerais" moins avec un fil plus fin, du 6 par exemple ?, ou du plus gros ?
- est-ce facile de regler la vitesse d' avancement du fil pour la formation d'un beau cordon ?
avatar
J8
Demi-dieu

Messages : 1209
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 62
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: la soudure au semi auto mig mag

Message par pétarou44 le Mar 27 Mar 2018 - 19:03

je suis un débutant en mig mag donc pas d’expérience!!

si tu achète un poste semi auto a fil fourré (pas de bonbonne de gaz) tu peux souder en cordon sur de l'acier a partir de 2OU3mm
pour moi au dessus de 3mm il vaut mieux souder a l'arc qui fait de tres bonnes soudures
tu peux souder de la tole de 1mm si tu fait que des points
ces postes ne permettent pas de descendre en dessous de 0,9mm de diamètre en fil

tu commence un point puis un autre a 10cm ainsi de suite puis tu reprends
a coté du premier point
normalement pas de déformation c'est tres long mais on y arrive


si tu a des sous et que tu achetè un poste avec gaz (bouteille avec abonnement ou petites sans abonnement , le mélange argon co2) tu peux souder avec du fil plein de 0,6 mm
il faudra alors mettre une buse de 0,6 avoir une bouteille d'argon,un debilimetre (régule la pression de gaz )

que ce soit avec gaz ou sans gaz il est possible de mettre du fil plus gros pour souder de la grosse ferraille(a chaque fois on change la buse pour un bon diamètre)

les postes semi auto en général ont pour avantage par rapport au chalumeau de limiter les zones chaudes donc les déformations

mais il ne faut pas abuser non plus si tu tire un grand cordon sans arrêter ça vas cintrer comme avec de la soudure a l'arc

le secret est comme indiqué précédemment de souder plusieurs zones a la fois .


cela soude bien a la verticale sauf que le sans gaz envoie pas mal de projections (mois qu'a l'arc quand mème)

le semi auto avec gaz fait une soudure sous admosphere de gaz donc la soudure est protégée et n'envoie pas de particules .

selon les postes le tableau de façade pour régler la vitesse le débit la puissance est plus ou moins facile a lire

il faut essayer et essayer encore , il parait que la bonne vitesse n’entends très bien au crépitement des arcs


sur le poste no gaz il n'y a que la puissance et la vitesse de défilement du fil a régler

sur le poste avec argon il faut en plus régler le débit de gaz


essaie d’emprunter un poste pour te faire une idée

pour ma part je ne suis pas encore satisfait de mes soudures

pascal




avatar
pétarou44
Garagiste

Messages : 730
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 56
Localisation : nantes sud loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: la soudure au semi auto mig mag

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum